30 personnes à la Préfecture: des portes s'ouvrent

Publié le par micheleg

Ce sept juillet 2008, quatorze personnes se retrouvent sur la dalle du Trocadéro, à l'invitation du Comité de soutien pour la défense des droits fondamentaux  de Madame Gasmi. en union avec tous ceux qui n'ont pu venir et dont les messages sont lus, sous de magnifiques bannières .....

Oui, à l'égale dignité
Oui au Droit au logement
Oui au respect des Droits de l'homme
Non à la misère

"La pauvreté est le nouveau visage de l'apartheid, le nouveau visage de l'esclavage",
                                                                                                  Nelson Mandela , Copenhague, 1995
"I have a dream
Je fais un rêve....      
                                                                Martin Luther King, Washington, 28 août 1963

"Là où des hommes vivent dans la misère, les Droits de l'homme sont violés, s'unir pour les faire respecter est un devoir sacré"                                                                       Joseph Wrésinski, Parvis des Droits de l'Homme, 17 octobre 1987

"Je pense tout le temps à mes enfants, c'est pour eux cinq que je me bats" Raoudah Gasmi

Après avoir lu la lettre envoyée au Président de la République, nous nous mettons en route pour la Préfecture. Nous nous retrouvons trente personnes.
Le gardien signale notre arrivée. Une dame vient nous rejoindre et nous apprend que trois personnes sont admises à rencontrer Monsieur Lacave , Sous Préfet, chef de cabinet  du Préfet de Région, Préfet de Paris. Françoise Aba et Henri Bossan vont le rencontrer pendant que d'autres attendons Madame Gasmi. M. Lacave n'a pu attendre l'arrivée de Mme Gasmi, retenue par une démarche à faire avec son fils. A son arrivée nous lui transmettons les engagements pris par le Préfet :
* Le Préfet a fait avancer le dossier Dalo de Madame Gasmi qui passera à la Commission le 11juillet  "en urgence, de façon accélérée".
*  Il a désigné une personne à la Préfecture de Paris pour être responsable du suivi de ce relogement.
*  Il a demandé qu'on le tienne au courant de la suite qui sera donnée.

Merci à tous ceux qui ont exprimé leur soutien par leurs messages (plusieurs dizaines) !

A bientôt pour d'autres nouvelles


Le comité

Commenter cet article